Devenir moniteur de canyoning

Vous souhaitez devenir moniteur de canyoning ? Chez In Canyon We Trust, nous sommes persuadés qu’il s’agit du plus beau métier du monde ! Si vous êtes passionné de canyoning et que vous souhaitez partager votre amour de ce sport outdoor avec d’autres, devenir moniteur de canyoning pourrait être la carrière parfaite pour vous ! Dans cet article de blog, nous vous donnerons quelques conseils et nous partagerons notre expérience de moniteurs de canyoning.

Moniteur de canyoning, c’est quoi ?

Le métier de moniteur de canyoning consiste à enseigner le canyoning à des personnes de tout niveau. Du débutant aux pratiquants autonomes, il a pour but de leur faire parcourir tous les types de canyon en sécurité. En effet, la pratique du canyoning requiert un niveau de compétence technique conséquent. Elle ne permet pas à n’importe qui de se déplacer en sécurité dans cet environnement. Il y a donc deux possibilités pour une personne désirant débuter en canyoning :

Ces deux types de prestations peuvent être proposées par le moniteur de canyoning.
De manière générale, le moniteur de canyonisme est un travailleur indépendant. Rares sont les opportunités d’être salarié, même si le cas existe. Le moniteur pourra exercer au nom d’une structure professionnelle qui lui fournira les clients et au nom de laquelle il travaillera. L’autre solution est de créer sa propre structure afin d’exercer seul ou en se regroupant avec d’autres collègues.

stage canyoning féminin par des femmes pour des femmes
Madeleine, tout sourire, en encadrement dans ce milieu privilégié

Découvrir le métier de moniteur de canyoning

Il existe différentes opportunités de découvrir de plus près le métier de moniteur de canyoning :

  • Participer à un stage canyoning autonomie. Plus généralement suivre un cursus de formation et de perfectionnement technique en canyoning. Dans ce cadre là vous aurez à la fois la chance de vous former personnellement et d’être en contact avec un professionnel de l’activité en plein exercice de son métier.
  • Participer en tant que public support (public “cobaye” au cours des formations professionnelles) aux semaines de formation des futurs professionnels de l’activité. Cette opportunité permet également de se former et d’être en contact avec les stagiaires du DEJEPS Canyonisme. Elle permet également d’observer le déroulement des semaines de formation au sein des structures formatrices : les CREPS de Vallon Pont d’Arc, Montpellier et Aix-en-Provence.

La formation professionnelle : Le DEJEPS Canyonisme

La pratique professionnelle de l’activité canyoning passe obligatoirement par l’obtention d’un Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (DEJEPS) spécialité perfectionnement sportif mention canyonisme. Ce diplôme d’une durée d’un an et demi donne les prérogatives pour encadrer dans tous les canyons de France, quelque soit leur cotation technique.

Stage canyoning Grenoble formation autonomie spécialiste grande verticale
Une formation technique complète pour laquelle il faut arriver préparé !

Les organismes de formation proposant le cursus DEJEPS Canyonisme

Il existe 3 centres de formation proposant la formation au DEJEPS spécialité perfectionnement sportif mention canyonisme :

  • CREPS Vallon-Pont-D’Arc en Ardèche et de Montpellier dans l’Hérault. Ces deux organismes proposent la formation complète à n’importe quelle personne satisfaisant les exigences préalables à l’entrée en formation (TEP du DEJEPS Canyonisme)
  • CREPS d’Aix en Provence, avec la particularité de ne former que des publics ayant déjà une qualification de type DE (un des diplômes ci-dessous)
    • Diplôme de GHM du brevet d’Etat d’alpinisme obtenu après le 1er juillet 2013 ;
    • BEES 2° degré escalade ;
    • DEJEPS ou DESJEPS escalade ;
    • DEJEPS Escalade en milieux naturels ;
    • DEJEPS ou DESJEPS spéléologie ;
    • DEJEPS ou DESJEPS canoë-kayak et disciplines associées en eau vive et en mer.

Tests d’Entrée Préalables (TEP) à l’entrée en formation au DEJEPS Canyonisme

Les TEP du DEJEPS canyoning sont composés de trois épreuves de sélection :

  • Épreuve d’entretien sur la liste de courses en canyon

Cette épreuve permet au candidat de justifier d’une expérience de pratiquant du canyonisme en autonomie et en responsabilité. Un entretien se fait sur la base de la liste de courses en canyon, fournie en amont par le candidat. Cette liste de course doit être réalisée en autonomie, dans les cinq dernières années, et se compose de 20 canyons de niveau technique 3.3.II, et de 5 canyons de niveau technique 4.4.III (selon la classification établie par la fédération délégataire).

  • Épreuve de parcours d’aisance sur corde

Ce parcours d’aisance sur corde permet au candidat de démontrer en sécurité les gestes techniques élémentaires de la progression sur corde. La progression sur le parcours se fait en temps limité. Elle se déroule avec un sac de portage d’un poids de huit kilogrammes hors boisson, sur des cordes préinstallées par l’organisme de formation.

  • Épreuve de parcours d’un canyon en autonomie

La dernière épreuve consiste à la descente d’un canyon en autonomie. Elle permet au candidat de démontrer en sécurité les gestes techniques du canyonisme dans des situations variées. L’épreuve vise à vérifier également les capacités sécuritaires du candidat à entrer en formation, parmi lesquelles des aptitudes d’endurance physique et psychologique.

entrainement parcours sur corde TEP DEJEPS Canyoning
Entraînement au parcours sur corde et aux techniques de progression en vue des TEP du DEJEPS Canyonisme

Déroulement de la formation moniteur canyoning

La formation du DEJEPS Canyoning s’articule autour de 4 grands thèmes définis en Unités Capitalisables (UC). Les UC1 et UC2 touchent à la gestion et à la mise en œuvre de projet. Elles ont pour but la mise en action du stagiaire en collaboration avec une équipe de travail autour d’un thème choisi en début de formation. Il peut s’agir de :

  • La création de sa future entreprise
  • La réhabilitation d’un canyon dans une région donnée en collaboration avec les instances locales
  • La création d’outils de travail pédagogiques destinés aux professionnels de l’activité. Ces 2 UC se concrétisent sous la forme de la rédaction d’un mémoire justifiant la mise en œuvre de ce projet.

Les UC3 et UC4 sont les modules techniques. L’UC3 s’oriente autour des notions de pédagogie et d’enseignement de la discipline. L’UC4, lui, prépare les stagiaires aux compétences techniques de progression en canyon, de sécurité, et de secours. Ils sont majoritairement réalisés en canyon ainsi qu’en structures artificielles par moments.

Au cours de l’année de formation, des modules d’une semaine dédiés à ces différentes UC ont lieu, ponctués par des semaines d’évaluation. Vous pouvez trouver les calendriers détaillés sur les sites des organismes de formation. Vous pouvez considérer que la période hivernale est gardée libre (décembre – février) pour les personnes travaillant de manière saisonnière. L’été est également dédié à un stage d’application au sein d’une structure de leur choix. Ces stages sont l’occasion de mettre en application en autonomie avec des clients dans des canyons de cotation simple et aussi d’accompagner son tuteur dans des canyons techniques pour parfaire son expérience de terrain.

Comment se préparer aux TEP du DEJEPS Canyonisme ?

Nous proposons au sein de notre cursus de formation un module dédié à la préparation aux TEP du DEJEPS Canyonisme.

Il existe aussi des stage de préparation aux TEP du DEJEPS Canyonisme organisés par les structures de formation, dont les places sont limités, qui vous préparent de manière approfondie aux épreuves des TEP.